En ce moment

    24/07/2013

    En Afrique du Sud, William a appris à dire bonjour en Zoulou

    Par Camille Hamet

    Face à des touristes en mal d'exotisme, certains ont fait de leur patrimoine ou de celui d'une minorité exploitée un business florissant. «Femmes-girafe», Lisu, zoulou, 10 récits de ballades dans des zoos où les hommes ont remplacé les singes

    C’est où : A 12 ans, William a suivi ses parents dans un village zoulou de l’Afrique du Sud, dans une réserve naturelle de l’est du pays. Un souvenir en demi-teinte.

    Les gens : Les Zoulous sont un peuple d’Afrique Australe, en partie sédentarisé et célèbre pour sa vannerie, ses perles et ses chants.

    Comment ça se passe : Arrivée en bus et tour du village après avoir appris à dire bonjour en zoulou (« sawubona »), histoire de donner l’impression aux touristes qu’ils s’immergent dans la culture locale. Ils sont invités à visiter les cases et goûter le produit local qui va tirer une grimace à tout le monde.

    Le trip : « Tu te sens un peu voyeur. C’est très gênant : il n’y a que des Blancs qui visitent et que des Noirs qui sont visités. Comme tu ne parles pas le zoulou et qu’ils ne parlent pas anglais, il y a peu d’échanges. Je suis sûr que cette expérience n’a rien à voir avec la vie quotidienne des Zoulous mais, à la réflexion, je me dis que sans ce genre d’expédition je n’aurais jamais rien su de leur culture et c’est vraiment une dimension importante de l’Afrique du Sud. »

    Map – La Zulu Nation, c’est par ici !

    Part 1 Pour retrouver la première partie de nos récits de vacances dans des zoos humains, c’est ici

    Map font color=grey>- Pour afficher un lieu sur la carte, passez la souris sur l’icône et cliquez sur le nom du lieu

    > Pour retrouver le guide de voyage de StreetPress

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER