En ce moment

    04/11/2010

    Une morte élue aux USA, le FMI et l'Indonésie … Le Morning Refresher

    Par Leïla Yaker

    Du fun et du moins dans l'actu du 4 novembre

    A retenir :

    font color=“red”> Economie : Le FMI a appelé hier à une coopération mondiale pour trouver des mécanismes afin de gérer les faillites inévitables de certaines institutions internationales. Le tout est de ne pas reproduire ce qui s’est passé en 2008 avec Lehman Brothers. Pour plus de précisions c’est ici

    A suivre :

    font color=“red”> Indonésie : Après une éruption volcanique, un séisme et un  tsunami la semaine dernière, le pays est à nouveau touché par une catastrophe naturelle. Des inondations dans l’Est de l’Indonésie, suite de fortes pluies, ont fait quinze morts. Pour plus de précision c’est ici 

    Pour briller devant la machine à café :  

    font color=“red”>Etats Unis : “ J’étais en train de lire sur lemonde.fr qu’une candidate morte depuis 10 jours s’est faite élire dans le 28ème district de Californie. En fait il était trop tard pour désigner un autre candidat…du coup, grosse ambiance halloween chez les démocrates californiens ! Plus sérieusement dans quatre mois environ, ils refont des élections. “ 

    A zapper :  

    font color=“red”> Mode : Alors mesdames, mais surtout vous messieurs, qui n’êtes sûrement pas au courant, le camel est la couleur de cet hiver ! C’est le must, le it, le hype qu’il faut porter ! Pour plus de précisions c’est ici

    Source: Leila Yaker | StreetPress

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER