En ce moment

    08/11/2010

    Prix du tabac, des chômeurs réquisitionnés au Royaume-Uni et la Junte birmane ... le Morning Refresher

    Par Leïla Yaker

    Lundi 8 novembre en France, en Angleterre et en Birmanie c'est l'État qui est accusé de faire le malheur de ses citoyens.

    A retenir :

    font color=“red”> Cigarette : On se prépare, nous autres fumeurs, soit à arrêter de fumer, soit à accepter l’augmentation de 30 centimes par paquet prévue pour aujourd’hui. Entre la crainte des buralistes pour leur chiffre d’affaire et la déception des associations de lutte contre la tabagisme, ce changement a tout pour déplaire … excepté bien sur pour l’État qui touchera près de 660 millions d’euros de recettes fiscales. Pour plus de précision c’est ici

    A suivre :

    font color=“red”> Birmanie : Dimanche dans la nuit ont eu lieu les premières élections législatives en Birmanie depuis plus 20 ans. Les deux partis proches de la junte devraient vraisemblablement remporter le scrutin qualifié le plus souvent de simulacre d’élection par la presse occidentale. Les résultats définitifs seront connus dans le milieu de la semaine. Pour plus de précisions c’est ici

    Pour briller devant la machine à café :  

    font color=“red”> Royaume-Uni : “Le plan de rigueur au Royaume-Uni est de plus en plus chaud : les chômeurs qui refusent des emplois devront faire pendant un mois des travaux d’intérêt général bénévolement ! Et attends, s’ils refusent ce sont leurs allocs qui sautent pendant 3 mois … Bon, c’est encore à l’état de projet mais ça n’a pas l’air de choquer plus que ça outre Manche“ 

    A zapper :

    font color=“red”>Amélie Mauresmo: L’ancienne tenniswoman Amélie Mauresmo revient dans le circuit … mais en athlétisme. La frenchy a participé hier au marathon de New York et a fini en 3h40. Soit plus d’une 1h30 après le vainqueur Gebremariam. Pour plus de précisions, c’est ici

    Source: Leila Yaker | StreetPress

    Cet article est à prix libre. Pour continuer la lecture, vous pouvez faire un don.

    StreetPress est un média indépendant qui repose sur les dons de ses lecteurs et lectrices. Nous avons besoin de 80 000 euros avant le 2 décembre pour finir l'année. En savoir plus →

    Après déduction fiscale, un don de 30€ vous reviendra à 10€.

    Soutenir Streetpress Je fais un don
    mode payements
    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soient ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER