En ce moment

    25/11/2010

    Irak, Haïti et la journée de la jupe … Le Morning Refresher

    Par Leïla Yaker

    Entre les femmes battues, la guerre civile en Irak et le choléra a Haïti, heureusement que la reine d'Angleterre fait un voyage à Dubaï pour nous remonter le moral... Tu t'en fous tu dis ?

    A retenir :  

    font color=“red”> Irak : Le premier ministre sortant a été chargé de recréer un gouvernement pour mettre fin à la crise politique qui dure depuis 8 mois. Les élections de mars dernier, où aucun parti n’a obtenu la majorité pour gouverner, la formation du gouvernement était l’objet de nombreuses négociations. Pour plus de précisions c’est ici 

    A suivre : 

    Haïti :Après un tremblement de terre désastreux et une épidémie de choléra qui fait rage, les haïtiens s’apprêtent à voter lundi aux élections présidentielles et législatives. Pour plus de précisions c’est ici 

    Pour briller devant la machine à café :  

    font color=“red”> Journée de la jupe : “Pourquoi on est toutes en jupe ?! Ben t’as pas vu sur Facebook ? Aujourd’hui c’est la journée nationale contre les violences faites aux femmes. L’asso “Ni putes Ni soumises” a lancé ce projet de montrer nos gambettes en signe de résistance ! Y aura même une vente aux enchères au Grand Palais de jupes de célébrités..Comment ça tu ne comprends pas ?! T’es vraiment un mec !“ 

    A zapper :  

    font color=“red”> Elisabeth II: La reine d’Angleterre et son époux font un voyage aux Émirats, seconde visite officielle dans le pays en 31 ans. Pour plus de précisions c’est ici

    Cet article est à prix libre. Pour continuer la lecture, vous pouvez faire un don.

    StreetPress est un média indépendant qui repose sur les dons de ses lecteurs et lectrices. Nous avons besoin de 80 000 euros avant le 2 décembre pour finir l'année. En savoir plus →

    Après déduction fiscale, un don de 30€ vous reviendra à 10€.

    Soutenir Streetpress Je fais un don
    mode payements
    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soient ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER