En ce moment

    09/06/2017

    «Moi-même réfugiée lors de la guerre en Bosnie, j'aide les réfugiés du Moyen-Orient»

    Par Ines Tanovic , Aladine Zaïane

    Ines Tanovic a vécu la guerre des Balkans à l'âge de 9 ans. Elle-même réfugiée à l'époque, elle aide aujourd'hui les syriens sur la route des Balkans. L'Europe doit selon elle accueillir ces réfugiés car elle a contribué au chaos actuel au Moyen-Orient.

    « Ayant été moi-même réfugiée lors de la guerre en Bosnie, je sais ce que signifie d’être un(e) réfugié(e) »

    Ines Tanovic est une militante d’origine bosniaque. Elle fait l’aller-retour entre la Grèce et les Balkans pour venir en aide aux réfugiés qui débarquent sur les côtes.
    C’est pour elle un devoir en tant qu’Européens, car elle juge les gouvernements du Vieux Continent, en partie responsable de ce qui se déroule dans les pays en guerre du Moyen-Orient.

    Cet article est à prix libre. Pour continuer la lecture, vous pouvez faire un don.

    StreetPress est un média indépendant qui repose sur les dons de ses lecteurs et lectrices. Pour bien finir l’année, aidez-nous à atteindre les 100 000 euros avant le 11 décembre. En savoir plus →

    Après déduction fiscale, un don de 30€ vous reviendra à 10€.

    Soutenir Streetpress Je fais un don
    mode payements
    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soient ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER