En ce moment

    14 / 04 / 2020

    Des candidats de téléréalité donnent leurs conseils confinement

    « Secret Story, ça a été comme une école du confinement »

    Par Rémi Yang

    Des Ch’tis aux Marseillais, en passant par Secret Story, les candidats de téléréalité vivent plusieurs semaines en confinement plus ou moins strict lors du tournage des émissions. Sont-ils pour autant mieux armés pour vivre l’enfermement ?

    « Secret Story, ça a été comme une école du confinement, contre toute attente », s’étonne Morgane Enselme, demi-finaliste de la saison 5 du programme de téléréalité de TF1. Le confinement, c’est une étape par laquelle la plupart des candidats de téléréalité sont passés. Adixia, une ancienne tête d’affiche des Ch’tis, se rappelle :

    « On ne pouvait pas faire ce qu’on voulait pendant les tournages. On était accompagné par une nounou qui nous faisait faire les boutiques le dimanche, par exemple. Mais on ne pouvait pas sortir tout seul. »

    De son côté, Morgane ne regrette pas la maison des secrets. « Les conditions de cet enfermement étaient encore plus drastiques que celles qu’on connaît aujourd’hui, parce qu’on avait aucun contact avec l’extérieur, et aucun divertissement pour qu’on reste sous pression », se rappelle-t-elle, en ayant vécu 13 semaines de tournage en 2009. « Donc pas d’Internet, pas de télé, pas de films, pas de livres, pas de quoi écrire… Toutes ces choses qui sont hyper importantes finalement, une fois qu’on a une liberté restreinte », liste-t-elle. Si l’expérience lui a laissé un goût amer en bouche, elle a néanmoins permis d’aborder cette période de confinement avec plus de sérénité. « Ça m’aide dans le sens où je sais à quoi je vais devoir faire attention », considère-t-elle. En utilisant leurs expériences, Adixia, Morgane, et Julien Guirado dans une certaine mesure, partagent leurs astuces et alertent sur les travers dans lesquels on peut tomber durant ces semaines d’enfermement.

    Conserver une activité physique et mentale

    « C’est primordial de maintenir une activité physique et mentale. Sinon on tombe dans un engourdissement qui ne fait qu’empirer », commence Morgane Enselme. Dans le T2 parisien où elle loge, avec sa mère et son chat, elle pratique « une petite séance de sport tous les jours ». Du yoga ou des exercices qu’elle trouve sur Youtube. Ce passe-temps, dont elle vante les vertus apaisantes, lui était inaccessible dans Secret Story. « Nous n’avions qu’un rameur, qui s’est cassé en deux semaines. Et comme l’eau chaude était rationnée, c’était compliqué de se motiver à faire du sport comme on ne pouvait pas se laver après ».

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/capture_decran_2020-04-14_a_18.41.26.png

    Le sourire malgré le confinement pour la Ch'ti. / Crédits : Instagram

    Pour entretenir ses neurones, elle lit, et dit méditer pour calmer ses angoisses. Même schéma pour Adixia. « Ça faisait longtemps que je n’avais pas ouvert un livre, et je me retrouve à passer plusieurs heures à lire dehors », se réjouit-elle. Elle a également commencé à travailler son anglais, une langue incontournable dans son milieu pro, mais qu’elle ne parle pas bien. « Je commence à apprendre mes verbes irréguliers », rit-elle.

    Les deux anciennes candidates peuvent également compter sur des activités créatives pour s’évader et se stimuler. La Ch’ti Adixia estime avoir la chance de pouvoir composer ses musiques et préparer ses mixs. Avec son copain, ils ont lancé un rendez-vous hebdomadaire en live sur Instagram, Coffee Break, où ils mixent en compagnie d’un invité. « Cette semaine on a eu Bob Sinclar ! », s’enthousiasme-t-elle. Morgane, qui enfile la casquette de youtubeuse à ses heures perdues, a encore une vidéo à monter. « Ça m’occupe, ça me donne quelque chose sur lequel me concentrer, ça me distrait de mes angoisses », éclaire-t-elle :

    « Au moment où je le poste, j’aime croire que ça apporte peut-être un peu de positif aux gens qui regardent. C’est une façon de maintenir du lien, et pour moi, et pour les gens qui vont regarder le contenu. »

    Ne pas se réfugier dans n’importe quoi

    Pendant le tournage de Secret, Morgane se rappelle avoir pris 10 kilos à force de manger tout le temps. « Et encore, certains anciens candidats ont pris entre 20 et 23 kilos », note-t-elle. « Quand on est enfermé, on se reporte sur la nourriture: ça passe le temps, permet de gérer ses émotions… Mais c’est dangereux ». De retour de la maison des secrets, l’ancienne candidate confie avoir développé des troubles alimentaires dus au confinement. « Dans Secret Story, au bout d’un moment, on s’était fait dépasser par ce truc-là », enchaîne-t-elle :

    « On mangeait tout le temps. Et plus tu manges, plus tu as faim, plus tu en veux. Quand je suis sortie, j’avais un rapport complètement déformé à la nourriture. Je ne gérais mes émotions qu’avec ça, je mangeais à longueur de temps. »

    Pour les semaines qui vont suivre, elle s’efforce donc de cadrer son alimentation en grignotant le moins possible, et en se tenant à ses horaires de repas habituels.

    Ne pas décompresser n’importe comment à la sortie

    « Quand je suis sortie, de Secret, il y a eu un effet de compensation », rembobine Morgane. « Je passais ma vie au resto pour compenser le fait de n’avoir mangé que des trucs en barquettes tout ce temps. Je me suis éclaté le bide. J’ai voyagé, passé pas mal de temps en boîte de nuit – alors qu’à la base je n’aime pas ça. J’avais envie de claquer ma thune, de vivre comme s’il n’y avait pas de lendemain. » Elle poursuit :

    « Après Secret, j’ai vu pas mal d’anciens candidats qui compensaient l’enfermement avec des addictions : l’alcool ou des médicaments. Là, je ne vais pas tomber là-dedans. C’est pour ça que je maintiens une bonne hygiène de vie pendant le confinement. »

    Cette fois-ci, elle ne compte pas refaire la même erreur. « J’ai toujours envie d’aller au restaurant, de partir en voyage… Mais je ferai attention parce qu’il y aura un moment où je vais me retrouver dans le même état. »

    « On se fait iech »

    Pour Adixia, le confinement se passe relativement bien. « J’avais déjà l’habitude de rester chez moi, je ne sors pas souvent », relativise-t-elle, depuis sa maison parisienne où elle est confinée avec son copain et ses deux chiens. La DJette star du programme de W9 poursuit :

    « C’était un peu plus agréable que le confinement, étant donné qu’on avait toujours une belle et grande villa, une piscine et une vue magnifique… »

    Son ancien acolyte et star des Ch’tis, Vincent « Shogun », se la coule douce entre bronzage et jardinage. Une passion qu’il partage avec Julien Guirado, qui rythme son confinement du combo « Fifa-chicha », quand il n’entretient pas sa pelouse à l’aide de tondeuses dont il fait la promo dans sa story Instagram.

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/capture_decran_2020-04-14_a_18.41.51.png

    Le combo « Fifa-chicha » pour Julien Guirado. / Crédits : Instagram

    « On se fait iech », résume Guirado, aperçu notamment dans Les anges, Moundir et les apprentis aventuriers, ou plus récemment, dans la dernière saison des Princes de l’amour. Lui aussi est passé par la prépa Secret Story, mais le confinement reste « dur », concède-t-il brièvement. Morgane conclut :

    « Je n’en suis pas ressortie indemne, et je ne pense pas que les gens en sortiront complètement indemnes non plus. C’est un choc de voir sa vie qui s’arrête, et de perdre une partie de sa liberté d’un seul coup. »

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress