En ce moment

    18 / 02 / 2011

    Le Pic Poutine, la dette portugaise et un miracle médical.. le morning refresher

    Par Leïla Yaker

    Conseil pour cette veille de week-end face à une actu pas toute rose : let the sunshine in ;-)

    b>A retenir :

    Effet domino:Il y a eu près de 17 morts en 48 heures au Moyen Orient (Yémen, Barhein, Irak, Libye) lors de manifestations de contestation des régimes en place. La journée de colère en Libye s’est soldée par de violents affrontements entre forces de l’ordre et manifestants : 6 morts et 38 blessés à Benghazi, deuxième ville du pays, selon de premières sources. Pour plus de précisions c’est ici

    b>A suivre :

    Portugal:Pour faire face à l’ampleur de sa dette, le pays devra sûrement avoir recours à l’aide internationale d’ici au mois d’avril. Les chiffres de la croissance parus lundi montrent une récession au 4e trimestre 2010. Par ailleurs, les analystes prévoient de nouvelles récessions pour l’ensemble de l’année 2011. Pour plus de précisions c’est ici

    b>Pour briller devant la machine à café :

    font color=“red”> C’est un miracle !: “Y a une histoire trop bizarre en Chine en ce moment. Un mec se plaint de migraines fulgurantes pendant 4 ans. Ecoute moi bien, c’est un miracle médical ce truc. Le gars avait en fait une lame de 10 cm entièrement planté dans le crâne !!! 10 cm !!! Il s’était fait agressé en 2006…c’est fou ! Comment ça je mythone ? Check ce lien” 


    b>A zapper :

    font color=“red”> Vladimir Poutine: Après le sommet Boris Eltsine, le parlement kirghize remet ça lors d’un vote aujourd’hui. Un sommet de 4446 mètres au Nord du pays, faisant partie de la chaîne de montagnes du Tian Shan, porte désormais le nom de pic Vladimir Poutine. Pour plus de précisions c’est ici

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER