En ce moment

    11 / 04 / 2011

    Domenech à la télé, un pénis en laisse et les élections péruviennes… le Morning Refresher

    Par Leïla Yaker

    Alors que vous faisiez bronzette ce weekend que se passait-il dans le reste du monde ?

    b>A retenir :

    font color=“red”>Japon: Un très fort séisme de magnitude 7,1 a été ressenti lundi matin au Nord-Est du Japon. Une alerte de tsunami a été lancée alors que le pays s’apprête à commémorer le tremblement de terre et le tsunami qui ont eu lieu dans cette zone il y a un mois jour pour jour. Pour plus de précisions c’est ici .

    b>A suivre :

    font color=“red”>Pérou: Le candidat de gauche Ollanta Humala, est en tête du premier tour des élections présidentielles qui se sont tenues ce weekend au Pérou. Le second tour se tiendra le 5 juin. Cependant l’identité de son rival n’est pas encore connue. Pour plus de précisions c’est ici .

    b>Pour briller devant la machine à café :

    font color=“red”>Pénis: “Tu te souviens de l’histoire du roumain de 40 ans et de sa compagne retraitée de 63 ans ? Mais si rappelle toi, ils avaient été arrêtés à Carcassonne alors qu’ils se promenaient : elle, tenant son pénis par une laisse. Ben le procès a eu lieu. Sanction: 10 euros d’amende. Le tribunal était plié en deux de rire . On se croirait dans une affaire à la Ally McBeal.”

    b>A zapper :

    font color=“red”>Raymond Domenech: L’ancien sélectionneur des Bleus sera présent sur nos écrans pendant l’été. Il participera au nouveau jeu de France 3, qui sera diffusé à 20h35 : l’étoffe des champions. Il devra prodiguer des conseils aux candidats pour des défis et des aventures. Ils veulent vraiment fabriquer des loosers ? Pour plus de précisions c’est ici .

    On a choisi de faire bouger les lignes. Vous validez ?

    Depuis plus de 10 ans, nous assumons un regard et des engagements. Aujourd’hui, notre mission c’est d’avoir de l’impact. Particulièrement dans la crise actuelle, où les premiers à morfler sont les plus fragiles. Face à la pandémie, au confinement et à la crise économique qui l'accompagne, nous croyons encore plus à la nécessité de ce travail.

    Forcer le ministre de l’Intérieur à saisir la justice en mettant au jour les messages racistes échangés par des milliers de policiers sur des groupes Facebook. Provoquer une enquête de justice suite à la révélation d’un système de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris. Contraindre Franprix à cesser l’usage quasi illégal d'auto entrepreneurs durant le confinement...

    Nous recevons de plus en plus de pistes sur des sujets brûlants, mais nous manquons encore de moyens pour tout couvrir. L’idée n’est pas de se faire racheter par un milliardaire. Mais simplement de pouvoir faire appel à du renfort, lorsqu’un sujet le nécessite.

    Pour que cela continue, malgré la crise, nous avons sincèrement besoin de votre soutien.

    StreetPress doit réunir au moins 27.000€, avant le 4 décembre.
    Soutenez un média d’impact qui fait bouger les lignes.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER