En ce moment

    19 / 04 / 2011

    Jésus s'appelle en fait Salimborg, un russe de 29 ans légèrement halluciné

    Une journée avec Jésus à Jérusalem

    Par Yonatan Sindel

    Dimanche c'était la fête des Rameaux pour les Chrétiens. A Jérusalem un illuminé venu spécialement de Russie a refait le trajet de Jésus made in 30 après JC. A dos d'âne et accompagné d'un guide Arabe.

    MAP Jésus in Jérusalem

    Il s’appelle Salimgor, il a 29 ans et il est de nationalité russe. Mais en ce jour de Fête des Rameaux – qui marque le début de la semaine sainte pour les Chrétiens – il prétend être Jésus.

    Bourrique

    Arrivé de Russie spécialement pour la célébration, Jésus s’est précipité dans un étable du Mont des Oliviers pour louer un âne à Suliman Radidi – un ancien pompiste arabe de 65 ans reconverti dans le tourisme. Ensemble ils ont parcouru les ruelles du vieux Jérusalem, respectant scrupuleusement le trajet de Jésus (le vrai) et son âne lors de leur entrée triomphante à Jérusalem pour le Dimanche des Rameaux.

    Fou

    Salimgor est victime de ce qu’on appelle communément le « Syndrome de Jérusalem ». Après avoir visité la ville Sainte, des religieux sont victimes d’états délirants, d’hallucinations ou de dépersonnalisation. Il a fallu demander à Jésus son passeport pour connaître son vrai nom, son âge et sa nationalité : Salimgor est bel-et-bien persuadé d’être le Christ

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER