En ce moment

    01/05/2011

    Devine qui sera ministre de la culture de Marine le Pen

    Vidéo: Les militants du Front National font leur Shadow Cabinet

    Par Robin D'Angelo

    En pleine bourre dans les sondages, le Front National a défilé dimanche 1er mai pour rendre hommage à Jeanne d'Arc. De quoi donner des ailes aux groupies de Marine Le Pen qui pensent à l'après 2012. Avec Ménard et Dieudo au gouvernement ?

    Premier ministre: Bruno Gollnisch

    Atouts: « Son expérience », « sa connaissance des pays étrangers », « c’est un prof-d’histoire ». Bruno Gollnisch tient le haut du pavé pour les militants du Front National qui ne tarissent pas d’éloges sur le numéro 2 du parti et qui le voient déjà Premier ministre.

    Inconvénients: Ils sont aussi nombreux à penser que le boss du FN du 6-9 n’accepterait pas de travailler pour Marine le Pen. « A Tours, il a quand même pris une déculotté. Il a du mal à s’en remettre », croit savoir un militant. Et Marine ne serait pas contre l’idée de l’envoyer faire un petit tour du côté de Fukushima.

    Autres postes: Ministre des Affaires étrangères, réceptionniste au standard du FN, webmaster du site MarineLePen.com

    Porte-parole du gouvernement: Robert Ménard

    Atouts: Un livre – intitulé Vive le Pen – en forme de coming-out pour les militants FN qui ont trouvé une nouvelle idole médiatique après le Z.

    Inconvénients: Certains le suspectent de n’être qu’un opportuniste qui sent le vent tourner.

    Autres postes: Peut-être que le Front National instaurera un Ministère de l’information, comme en Syrie ?

    Ministre de l’Intérieur: Fabien Engelmann

    Atouts: « Il est très friand des questions d’immigration et de sécurité », assure un militant qui en fait déjà le successeur de Claude Guéant.

    Inconvénients: C’est qui Fabien Engelmann ?

    Autres postes:Ministre de travail, patron du Medef, ministre de l’économie

    Garde des Sceaux: Louis Alliot

    Atouts: Boyfriend de Marine, il est promis à un grand avenir dans le système héréditaire du Front. Tous le voient à une fonction régalienne, surtout à la Justice. Car Louis est aussi avocat.

    Inconvénients: Au défilé du FN, les femmes sont en émoi pour Louis tandis que les hommes lui laisseraient leur femme. Cet homme n’a pas de défauts

    Autres postes: S’il n’est pas Premier ministre d’autres le voient au Quai d’Orsay ou à l’Intérieur.

    Ministre de la santé et des affaires sociales: Marie-Christine Arnautu

    Atouts: C’est la « spécialiste » et aussi la chargée des Affaires sociales du Front National.

    Inconvénients: Peut-être qu’elle subira la jalousie de Marine après quelques regards langoureux échangés avec Louis Alliot. Ou la vengeance de Axel de Boer, de la Liste chrétienne.

    Autres postes: C’est une femme, alors ce sera l’éducation, car les femmes aiment les enfants.

    Ministre de la culture : Dieudonné

    Atouts: Un passé d’humoriste et d’acteur. Et puis Jean-Marie le Pen est parrain d’une de ses filles.

    Inconvénients: Un couleur de peau et un patronyme quand même suspects. Et puis pour le même poste, il y a la concurrence d’Éric Zemmour.

    Autres postes: Les militants du Front National n’ont pas été insensibles à sa visite de courtoisie à Kadhafi. Ils le verraient bien aux Affaires étrangères.

    Ministre de l’économie: Jean-Luc Mélenchon

    Atouts: « Sur certains points il rejoint l’Identité nationale », explique un jeune militant qui a rejoint Marine le Pen « aussi pour son discours anti-capitaliste ».

    Inconvénients: « Populiste » et « démago » sont les mots qui reviennent à la bouche des militants pour décrire Jean-Luc Mélenchon. Lol.

    Autres postes:Travail, industrie, éducation.

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit. Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société. Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, soutenez StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    En savoir plus sur Streetpress

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER