En ce moment

    10 / 06 / 2010

    Un mémorial éphémère pour les SDF morts dans la rue

    Par Marine Selles

    Place Stalingrad (Paris), un peu plus de 250 roses pour chacun des sans-abri décédés dans la rue depuis la mi-octobre. Le mémorial de roses et de papier est en place depuis mardi et les services de la voirie le laisseront en l'état quelques jours.

    Qui : Le collectif Les Morts de la Rue, créé en 2002, dont l’objectif est de « veiller à la dignité des funérailles » des SDF morts dans la rue ainsi que de « soutenir  et accompagner les proches en deuil » et de « dénoncer les causes souvent violentes de ces morts. »

    Quoi : Un mémorial éphémère pour rendre hommage aux SDF morts de vivre dans la rue cette année.

    Où : Place Stalingrad, Paris 19e arrondissement.

    Quand : Depuis mardi 8 juin et jusqu’à ce que les services la voirie ne décident de l’enlever : « On a utilisé de la colle à l’eau qui tient bien », nous explique au téléphone Cécile Rocca, la coordinatrice du collectif : « On est émerveillé que les gens respectent le mémorial et la voirie nous a envoyé un petit message pour dire qu’ils laissaient quelques jours le mémorial éphémère en l’état ».

    Combien : 247 morts entre mi-octobre 2009 et début mai 2010, avec une espérance de vie d’environ 45 ans, alors qu’elle est de 80 en France.


    Voir tout le reportage sur Bakchich.info

    Source: Marine Selles | StreetPress

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements