En ce moment

    bastion social

    6 résultats

    06 / 11 / 2019

    En partenariat avec Rue89 Strasbourg

    Les Strasbourg Offender, ces hooligans agressifs que le Racing tolère

    Depuis le début de la saison, la banderole des hooligans d’ultradroite de Strasbourg Offender a refait son apparition à la Meinau. Ses membres se rendent coupables de violences aggravées, d’expressions xénophobes, de saluts nazis ou d’intimidation.

    29 / 10 / 2019

    Pour un journalisme de combat

    StreetPress, un média engagé contre l’extrême droite

    Alors, oui, autant que ça soit clair : nous combattons les idées d’extrême droite. StreetPress assume ses engagements, tout en revendiquant un travail journalistique rigoureux. Pour continuer, on a besoin de vous.

    02 / 09 / 2019

    Saluts nazis et coups de poing

    4 militants du Bastion social Chambéry condamnés pour une agression

    Le 15 juillet 2018, six membres du Bastion social Chambéry frappent un groupe de supporters venus fêter le titre des Bleus. Un an plus tard, le jugement est tombé : 6 mois fermes pour l’un d’eux et 4 mois avec sursis pour trois autres.

    18 / 12 / 2018

    Enquête sur ces néo-fascistes français

    Soupes populaires, ratonnades et saluts nazis, bienvenue au Bastion Social

    Collectes de produits de première nécessité et distributions alimentaires, le Bastion Social se met en scène. Mais derrière cette vitrine se cache un groupe néo-fasciste habitué de la castagne et des tribunaux qui a ouvert des bars militants dans 6 villes

    18 / 12 / 2018

    Salut nazi et polo allemand

    Bastion Social : une virée violente pour fêter le titre des Bleus

    La France vient tout juste d’être sacrée championne du monde quand Edgar et Manon tombent sur 6 membres du Bastion Social de Chambéry. La rencontre vire au pugilat. Résultat des courses ? Pommette tuméfiée pour elle, séquelle psychologique pour lui.

    11 / 12 / 2018

    Les héritiers du GUD au tribunal

    Six militants d’extrême droite devant la justice pour des violences et dégradations sur les Champs-Élysées

    Six militants d'extrême droite, membres du Bastion social ou des Zouaves, sont passés devant la justice pour des violences et dégradations commises sur les Champs-Élysées lors de l’acte 3 des gilets jaunes, le 1er décembre dernier.