En ce moment

    trafic d'armes

    5 résultats

    14 / 10 / 2019

    Avec le projet #FrenchArms, Disclose publie de nouvelles informations

    Les armes françaises tuent des civils aux quatre coins du monde

    Depuis moins d’un an, Disclose publie des révélations sur les armes françaises utilisées dans des conflits internationaux contre des civils. Ses fondateurs, Mathias Destal et Geoffrey Livolsi, reviennent pour StreetPress sur leur travail.

    09 / 10 / 2017

    Lui et sa femme comptent faire appel

    Claude Hermant condamné à sept ans de prison pour la vente de plus de 200 armes

    L’ex-indic de la gendarmerie, jugé pour avoir vendu plus de 200 armes – dont celles utilisées dans l’attentat de l’Hyper Cacher – jurait être en service commandé. Le tribunal n’a pas été convaincu. Claude Hermant écope de 7 ans de prison.

    15 / 09 / 2017

    Ses complices présumés ne s'en sortent pas mieux

    Le procureur requiert la peine maximum contre l'indic Claude Hermant

    10 ans de prison : c'est ce que requiert le procureur de la République contre Claude Hermant, l'homme par qui ont transité les armes de l'Hyper Cacher. Ses complices ne s'en tirent pas mieux.

    12 / 09 / 2017

    Insignes néo-nazies et fusils mitrailleurs pakistanais

    Quand « l’indic’ » Claude Hermant faisait tomber un trafic d’armes

    Hermant, pilier de l’extrême droite nordiste jugé pour avoir vendu les armes de l’attentat de l’Hypercacher, était aussi indic’ de la gendarmerie. StreetPress raconte comment il a balancé d’autres trafiquants d’armes issus de la galaxie nationaliste.

    10 / 09 / 2017

    Gendarmerie, douanes ou police pouvaient-elles l'arrêter ?

    Sur la piste d'Hermant, l'agent trouble qui a fourni les armes de l'attentat contre l'Hyper Cacher

    Depuis sa friterie de Lille, Claude Hermant dirigeait le trafic qui a fourni les armes utilisées par Amedy Coulibaly dans l'attentat contre l'Hyper Cacher. StreetPress lève le voile sur les liens entre l'indic et la police. Enquête.