En ce moment

    Uberisation

    9 résultats

    27 / 03 / 2020

    « Zéro auto-entrepreneurs [à partir de] la semaine prochaine. »

    Franprix ne fera plus appel à des auto-entrepreneurs

    Ce jeudi 26 mars StreetPress révélait le recrutement de 45 auto-entrepreneur par Franprix. « Une pratique exceptionnelle, dans un contexte exceptionnel » assure l’enseigne qui promet d’y mettre fin immédiatement.

    26 / 03 / 2020

    « C’est extrêmement inquiétant »

    En pleine pandémie, Franprix fait travailler des auto-entrepreneurs dans ses magasins

    Franprix a discrètement recruté 45 auto-entrepreneurs pour travailler en caisse ou en rayon dans ses magasins. « Ça ouvre la porte à l’uberisation de toute une branche professionnelle », s’inquiète Sylvie Vachoux de la CGT.

    19 / 03 / 2020

    « Chez nous, à la Plaine Saint-Denis, la vie suit son cours malgré tout »

    Le confinement, ce luxe dont les plus pauvres sont privés

    Hamza Esmili est chercheur et prof’ de socio à Paris 8. Habitant de la Plaine Saint-Denis (Saint-Denis, 93), il explique comment la population locale précaire prend les annonces du gouvernement : « une vaste supercherie ».

    18 / 03 / 2020

    Forcés à travailler contractuellement ou par précarité

    Les chauffeurs-livreurs ont « l’impression d’être moins importants que l’économie du pays »

    Ils sont chauffeurs-livreurs pour Carrefour et Amazon ou coursiers pour Deliveroo. Obligés de travailler contractuellement ou par précarité, ils tentent de se protéger du coronavirus comme ils le peuvent.

    07 / 01 / 2020

    « Pour que la parentalité ne soit pas un frein au développement de votre carrière professionnelle. »

    Ces applications qui uberisent les nounous de nuit

    En quelques clics sur un smartphone, les parents peuvent consulter les profils de nounous qualifiées et « réserver » pour la nuit. Le hic : ces start-up ne salarient pas ces professionnelles de la petite enfance.

    28 / 02 / 2017

    Comme d'autres livreurs à vélo, je n’étais pas salarié, je me suis fait virer

    Se faire « virer » d’une plateforme de livraison qui n’embauche que des travailleurs indépendants après avoir subi les pressions d’un « patron » qui n’en est pas un... Jérôme Pimot raconte les joies du salariat déguisé.

    27 / 02 / 2017

    Livreurs à vélo : la résistance s'organise

    Pour Jérôme, ancien livreur à vélo, il est grand temps de se libérer de ces plateformes « collaboratives » qui précarisent dangereusement les travailleurs. Un autre modèle est possible.

    13 / 01 / 2017

    Et si l’uberisation était un concept totalement bullshit…

    Le concept d’uberisation est sur toutes les lèvres. Pourtant selon l’économiste Hervé Berville, le phénomène est marginal et masque le vrai problème : le chômage de masse.

    08 / 01 / 2017

    Le revenu universel va nous sauver des dégâts de l’uberisation

    Selon Olivier Ertzscheid, la révolution numérique met en péril le salariat tel qu’on l’entend aujourd’hui. Le revenu universel peut permettre de nous en sortir.