En ce moment

    27/03/2020

    « Zéro auto-entrepreneurs [à partir de] la semaine prochaine. »

    Franprix ne fera plus appel à des auto-entrepreneurs

    Par Mathieu Molard

    Ce jeudi 26 mars StreetPress révélait le recrutement de 45 auto-entrepreneur par Franprix. « Une pratique exceptionnelle, dans un contexte exceptionnel » assure l’enseigne qui promet d’y mettre fin immédiatement.

    « Zéro auto-entrepreneurs [à partir de] la semaine prochaine. » C’est l’engagement qu’a pris ce vendredi 27 mars, François Alarcon, le directeur Stratégie & Innovation de Franprix. La veille, StreetPress révélait que l’enseigne, filiale du groupe Casino avait recruté 45 auto-entrepreneurs pour travailler en caisse ou assurer le réassort en rayon dans ses magasins.

    Une première dans le secteur, à notre connaissance. « Ça ouvre la porte à l’ubérisation de toute une branche », s’inquiétait Sylvie Vachoux, sécretaire fédérale de la CGT commerces et services. « C’est une pratique exceptionnelle, dans un contexte exceptionnel », assure François Alarcon de Franprix :

    « Nous avons du renforcer l’ensemble de nos équipes dans un délais très bref pour assurer notre mission. Mais maintenant que nous avons pu nous réorganiser, nous allons arrêter de faire appel à des auto-entrepreneurs. »

    C’est par SMS quelques minutes plus tard que le directeur Stratégie & Innovation de Franprix « confirme zéro auto-entrepreneurs [à partir de] la semaine prochaine ». L’enseigne promet d’être attentive aux candidatures de ceux qui ont collaboré sous le statut d’auto-entrepreneur :

    « On a l’habitude de proposer des CDD, des CDI ou des contrats étudiants à ceux qui ont pu venir sur un renfort ponctuel. »

    Photo d’illustration issue de Wikimedia Commons

    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soit ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. A titre d’exemple, nous avons calculé les moyens engagés pour une enquête écrite et vidéo consacrée aux soutiens armés d’Eric Zemmour.

    campagne 2021 Je soutiens StreetPress  
    mode payements