En ce moment

    20 / 05 / 2014

    « A l'abordage du Parlement européen ! »

    Pourquoi voter Parti pirate ?

    Par Inès Belgacem

    A J-5 des Européennes, on continue de vous présenter les listes alternatives en lice. Place au Parti pirate, qui te propose d'abolir la propriété intellectuelle ou d'écrire les prochains textes de loi.

    Parmi les 31 listes en course pour les européennes d’Île-de-France, vous pourrez apercevoir le drapeau du Parti pirate. Il flotte par ailleurs dans les 27 pays de l’Union : « nous sommes un parti européen, avec un programme commun », explique Véronique Vermorel, la tête de liste.

    Si les pirates allemands rassemblent aujourd’hui plus de 21.000 adhérents, leurs homologues français sont beaucoup plus modestes : « environ 700 dans l’Hexagone, dont 250 en île-de-France. » Pour leur première candidature européenne, ils ont toutefois réussi à présenter six listes pour la France. « Une victoire ! », affirme Véronique.

    Le slogan

    « A l’abordage du Parlement européen ! ».

    La Boss

    Véronique Vermorel. A 23 ans, elle termine sa dernière année d’école de commerce à l’ESSEC. Tête de liste du Parti pirate Île-de-France, elle est persuadée qu’il faut « renouveler la démocratie ».

    Si tu votes pour eux, tu pourras :

    > Proposer ton propre projet de loi

    « Le principe est simple : on a imaginé une plate-forme internet où chacun peut faire des propositions. Elles sont ensuite débattues sur des forums, il y a un vote. Et celles retenues seront déposées par nos députés au parlement européen. »

    > Protéger ton adresse mail

    « La protection de la vie privée est un droit fondamental. Nous voulons légiférer contre les programmes de surveillance massive. »

    > Héberger Snowden

    « Il faut protéger les lanceurs d’alertes, qui sont quand même des héros des temps modernes. Ils se dressent contre des systèmes établis, corrompus, et les rendent visibles aux citoyens. On voudrait que l’Europe soit une terre d’asile pour ces gens qui défendent nos libertés. »

    > Réformer la propriété intellectuelle

    « La propriété intellectuelle est un terme complètement absurde puisqu’on ne peut pas vraiment être propriétaire d’une idée. Nous pensons que c’est un frein à l’innovation et au bien commun. »

    La campagne

    Avec un peu moins de 6.000 euros « et seulement grâce aux dons des sympathisants », les pirates ont pu placer quelques bulletins de vote en mairie et imprimer des affiches. Mais le budget est insuffisant pour envoyer des tracts dans nos boîtes aux lettres. Mais avec leurs six listes, les pirates ont gagné le droit d’intégrer la campagne audiovisuelle. Et sans surprise, la campagne est surtout 2.0 :

    « On a surtout misé sur internet pour notre campagne. On est très investi sur les réseaux sociaux. »

    On a imaginé une plate-forme internet où chacun peut faire des propositions

    Il faut protéger les lanceurs d’alertes


    Vidéo – Les Pirates hackent ta TV…

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER