En ce moment

    28 / 10 / 2015

    La chronique du mec de l’underground

    Laissez Balkany tranquille !

    Par Le mec de l'underground

    Le maire de Levallois, Patrick Balkany est dans la tourmente : soupçons de fraude fiscale, biens immobiliers saisis… Notre chroniqueur prend la défense de son pote, « le psyko de Levallois », « Trikpa l’égorgeur » ou encore « le boss des nouchemas ».

    Balkany ceci, Balkany cela, je n’entends que parler de Patoche dans les médias. On dirait que les journaleux n’ont que ce blase à la bouche, alors que les gastos végétaliens et les cours de Yoga prolifèrent un peu partout dans l’hexagone – mais bon, comme d’hab’, les vrais problèmes n’intéressent personne. Vous voulez-pas lui lâcher les yeucs deux putains de secondes, à Balkany ? Sans vouloir prendre sa défense, il n’a rien fait.

    Perso, de la politique, je m’en bats les reins comme de l’an carotte mais là, ce n’est pas un politicard que je défends mais un type, juste un type. Un typé réglo en plus !

    Le biz ne tournera plus sans lui

    Sans vouloir menacer qui que ce soit, laissez Balkany tranquille, sans quoi je me verrai dans l’obligation de pister des gens, au hasard dans la rue, et de leur exploser la boite crânienne à l’aide d’une batte de Baseball ou d’un extincteur – ouais, comme dans le film Irréversible, en pire. Je vous préviens direct, si Patoche saute, je foutrai de la mort aux rats dans les bombecs d’Halloween et en rapta, je pisserai dans des verres et des teilles de binouzes. Voilà, vous êtes prévenus !

    Ben ouais, normal, parce que si Balkany se retrouve au habs, où est-ce que je me fournirai en shit ? Hein ? Dans une tèce pourave où l’on coupe le matos avec du mauvais pneu ? Si Balkany pointe au carpla, qui sera mon prochain fournisseur de chnouf ? Jamais je ne dénicherai une cécé aussi mortelle que celle de Trikpa, jamais ! Pareil pour la rabla d’ailleurs, la Ice et la Kéta.

    Et puis, qui mettra à notre disposition les brelics pour organiser les braquos, le C4 pour faire sauter les camtars de la Brink’s et les govas pour les virées en Go-Fast ? Sans Patoche Aka « Le psyko de Levallois », « Trikpa l’égorgeur » ou encore « Le boss des nouchemas », le biz ne tournera plus comme avant. Et moi, j’ai besoin de thunes, Balkany est ma principale source de revenu.

    Ce type déboîte

    Les gens pensent trop que ce mec est un sale enculé mais moi, connaissant bien mon employeur, je te jure que c’est du mytho ! Il n’y a qu’à téma sa collection de pushkas : Smith et Wesson, 9 mm LUGER, Beretta M9, kalachnikovs, il paraît même qu’il compte bientôt se procurer un lance-roquettes, alors arrête de dire que Balkany est un fomblard, ce type déboite ! En plus, le gadjo est trop golri, doté d’un humour féroce, comme le jour où il a coupé les phalanges d’un roots à l’aide d’un schlass, avant de l’asperger d’essence et de craquer une allumette sur sa gueule. Putain, qu’est-ce qu’on s’était marrés !

    Et je ne te parle même pas des combats de clebs qu’il coordonne, de ses taimpes importées d’Ukraine et de Moldavie, ni de son business de faux biftons. D’accord, peut-être qu’il magouille un peu mais après tout, il a le droit ! Nan, franchement, ce type assure, encore plus qu’Al Capone et Tony Montana.

    Alors respectez-le !

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements