En ce moment

    26 / 02 / 2018

    Une plongée dans le monde de la boxe pro en France

    « Aldo le gitan », notre documentaire sur le prochain adversaire de Tony Yoka

    Par Inès Belgacem , Matthieu Bidan

    Pendant plusieurs mois, nous avons suivi le boxeur professionnel Cyril Léonet, alias Aldo. De sa vie dans la communauté des gens du voyage au combat pour le titre de champion de France, on vous emmène dans l'intimité du prochain challenger de Tony Yoka.

    « Je boxerai Tony Yoka dans n’importe quelles conditions. » À 34 ans, Cyril Léonet est quintuple champion de France poids lourds. Une performance exceptionnelle dans le milieu de la boxe hexagonale. Pourtant, rien n’était joué pour ce boxeur professionnel originaire de Limoges. Depuis plus de 10 ans, celui que tout le monde appelle Aldo, avance avec peu de moyens, très loin des contrats juteux du champion olympique Yoka. Aldo raconte :

    « Quand j’étais petit, on n’avait pas beaucoup d’argent. Parfois, il fallait fouiller dans les bennes des magasins. On mangeait un repas sur deux. Quand on vient de là, ça nous forge un caractère. »

    Aldo le gitan est un documentaire inédit, dans l’intimité du boxeur et de sa famille : la communauté des gens du voyage. Son rêve ? Affronter le champion olympique Tony Yoka. Mais sur sa route, il a d’abord un combat à mener contre le jeune Raphaël Tronché, invaincu lors de ses 8 derniers combats. 

    Après BackeursDes Barres et Nanou, StreetPress revient avec son nouveau documentaire : Aldo le gitan.

    Réalisé par Matthieu Bidan et Inès Belgacem.

    On a choisi de faire bouger les lignes. Vous validez ?

    Depuis plus de 10 ans, nous assumons un regard et des engagements. Aujourd’hui, notre mission c’est d’avoir de l’impact. Particulièrement dans la crise actuelle, où les premiers à morfler sont les plus fragiles. Face à la pandémie, au confinement et à la crise économique qui l'accompagne, nous croyons encore plus à la nécessité de ce travail.

    Forcer le ministre de l’Intérieur à saisir la justice en mettant au jour les messages racistes échangés par des milliers de policiers sur des groupes Facebook. Provoquer une enquête de justice suite à la révélation d’un système de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris. Contraindre Franprix à cesser l’usage quasi illégal d'auto entrepreneurs durant le confinement...

    Nous recevons de plus en plus de pistes sur des sujets brûlants, mais nous manquons encore de moyens pour tout couvrir. L’idée n’est pas de se faire racheter par un milliardaire. Mais simplement de pouvoir faire appel à du renfort, lorsqu’un sujet le nécessite.

    Pour que cela continue, malgré la crise, nous avons sincèrement besoin de votre soutien.

    StreetPress doit réunir au moins 27.000€, avant le 4 décembre.
    Soutenez un média d’impact qui fait bouger les lignes.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER