En ce moment

    14/03/2024

    Ils hébergent des réfugiés chez eux depuis sept ans

    La vraie vie de David et Sophie : « On ouvre notre porte à des réfugiés »

    Par Samuel Alerte

    Dans cet épisode de La vraie vie de, StreetPress est allé à la rencontre de David et Sophie. Depuis sept ans, ce couple installé à Pantin accueille des réfugiés dans leur appartement.

    Il y a huit ans, David était en visite dans un musée. Il sympathise rapidement avec l’homme qui présente, originaire de Syrie, jusqu’au point de boire un coup après la séance culturelle. Il se souvient :

    « Je lui dis : “T’habites où ?”, il me répond que “ça dépend des soirs…” »

    Voilà comment a commencé sa première expérience d’accueil. Après cette rencontre au musée, et depuis maintenant sept années, David et sa compagne Sophie accueillent des réfugiés dans une chambre de leur appartement à Pantin. Il y a eu Asaad, Nagmeldin ou Noor, originaires du Soudan et d’Afghanistan. Aujourd’hui, le couple héberge Zaker, un réfugié afghan qui a fui son pays à la suite du retour des talibans au pouvoir en 2022.

    Depuis un mois, comme à chaque rencontre, ils apprennent à cohabiter : cuisine le dimanche midi, jogging, Top Chef… Les nouveaux colocataires cherchent l’équilibre entre moments de partage et d’intimité. Sophie explique :

    « Accueillir, ça nous donne quelque chose à tous. Ça nous apporte de nouvelles connaissances, d’échanger sur la vie dans plein de pays du monde, de comprendre qu’on a de la chance. C’est important quand on a des enfants. »

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER